Photo : 123rf

La cybercriminalité est le risque principal pour l’économie, affirme Jerome Powell, président de la Réserve fédérale américaine (Fed). Ce dernier craint une cyberattaque à grande échelle davantage qu’une nouvelle Grande Dépression.

Il est presque impossible de se retrouver dans une situation similaire à 2008, a avancé Jerome Powell lors d’une entrevue sur la chaîne CBS News au cours de l’émission 60 minutes. « Le monde change. Le monde évolue. Et les risques aussi. Et je dirais que le risque que nous surveillons le plus est le cyber risque », a-t-il ajouté.

La Fed envisage ainsi plusieurs scénarios ou une partie ou presque l’entièreté du système financier ne fonctionnerait plus.

« Il existe des scénarios dans lesquels […] le système de paiements ne peut pas fonctionner. Les paiements ne peuvent pas être effectués. Il existe des scénarios dans lesquels une grande institution financière perdrait la capacité de suivre les paiements qu’elle effectue et des choses de ce genre », précise-t-il.

Toutefois, la banque centrale américaine consacre beaucoup de temps et d’énergie à se prémunir contre ces différents cas de figure.

Parmi les autres projets sur la table à dessin de la Fed, on retrouve la création d’un dollar numérique. Jerome Powell affirme que cette idée est envisagée, mais qu’il y a encore beaucoup d’éléments à considérer pour la réaliser.

« Nous pensons qu’il est de notre devoir de comprendre. Comment cela fonctionnerait-il? Quelles en seraient les caractéristiques ? », précise-t-il.

La Fed serait d’ailleurs en train de développer un logiciel et même de concevoir l’apparence d’un dollar numérique américain. Toutefois, la décision de le rendre public ne sera envisagée qu’une fois que l’impact d’une telle monnaie sera pleinement compris.