Femme effectuant un travail de comptabilité.
Photo : Pra-chid / iStock

De nombreux travailleurs canadiens ne se sentent pas bien outillés pour comprendre leurs bulletins de paye, puisque 38 % d’entre eux pensent qu’il est peu probable qu’ils constateraient des « écarts » ou des « erreurs » de rémunération, indique une nouvelle étude commandée par Paiements Canada.

Selon l’étude en ligne menée par Angus Reid Forum, environ un Canadien sur trois (35 %) dit ne pas bien comprendre tous les détails de son bulletin de paye, mais suppose qu’il est exact.

En fait, plus de la moitié (57 %) des travailleurs canadiens disent ne pas accorder beaucoup d’attention aux montants du revenu et des déductions sur chaque bulletin de paye.

De plus, 35 % des personnes interrogées trouvent intimidant d’examiner les renseignements sur leur paye.

La moitié des personnes interrogées dans l’enquête déclarent qu’elles vérifient le montant qui se trouve dans leur compte bancaire, mais pas les détails du bulletin de paye concernant leur revenu et leurs déductions.

Environ un répondant sur trois (34 %) affirme se concentrer sur les détails de son revenu seulement au moment de produire sa déclaration de revenus.

Paiements Canada rappelle qu’environ 971 milliards de dollars (G$) sont versés annuellement en salaires et avantages sociaux à la population canadienne, et qu’une gamme complexe et changeante de retenues salariales fait que des erreurs et des écarts peuvent se produire à l’occasion.

Bon nombre de travailleurs hésitent à poser des questions sur leurs bulletins de paye. Ainsi, pour 23 % d’entre eux, la perspective de demander à leur employeur d’expliquer leur bulletin de paye est inconfortable ou gênante.

L’étude en ligne a été menée en anglais et en français par Angus Reid Forum au nom de Paiements Canada, du 30 juin au 6 juillet 2022, auprès d’un échantillon représentatif à l’échelle nationale de 1503 Canadiens employés à temps plein et à temps partiel, équilibré et pondéré en fonction de l’âge, du sexe et de la région.

Paiements Canada indique qu’aux fins de comparaison seulement, des échantillons de cette taille produiraient une marge d’erreur de plus ou moins 2,5 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Paiements Canada est un organisme à mission publique qui possède et exploite le système de paiement du Canada Lynx et le Système automatisé de compensation et de règlement.