Deuxième vague de COVID-19
Photo : Bill Oxford / iStock

Avec le déconfinement, la réouverture de l’économie et l’absence d’un vaccin, la possibilité d’un nouvel arrêt économique provoqué par la COVID-19, tel qu’on l’a vécu lors du deuxième trimestre, ne peut être ignorée.

Le PIB du Canada a chuté de 38,7 % au cours du deuxième trimestre de 2020, enregistrant ainsi la plus forte baisse trimestrielle depuis 1961, soit depuis que ce type de performance est calculé. Il a toutefois fortement rebondi depuis. L’économie a progressé de 4,8 % en mai et de 6,5 % en juin, et les estimations préliminaires pour juillet semblent également solides.

Cependant, la poursuite de la reprise suppose que toute future vague de pandémie entraînera seulement « un confinement plus léger » que celui qui a été nécessaire pour aplatir la première vague, selon ce qu’indiquent les Services économiques de RBC dans un rapport sur les perspectives provinciales.

Lire la suite sur Finance et Investissement.