Édifice de la Banque du Canada à Ottawa.
Photo : Taxiarchos228 / Wikimedia Commons

Citant le redressement continu des marchés de financement à court terme, la Banque du Canada révise les exigences de garantie d’un programme clé de soutien des liquidités, rapporte Advisor’s Edge.

À partir du 24 août et d’ici au 21 septembre, la banque centrale réduira les limites des prêts non hypothécaires et des titres pouvant être utilisés comme garantie dans le cadre de son mécanisme permanent d’octroi de liquidités aux niveaux d’avant la crise.

La banque a souligné « l’amélioration continue des conditions de financement à court terme » comme raison du changement annoncé lundi.

En mars, la Banque du Canada a augmenté les limites dans le cadre de ses efforts pour soutenir la liquidité du marché et le système financier dans un contexte de « détérioration des conditions du marché » qui a accompagné la pandémie de COVID-19.

Pour les prêts non hypothécaires, la limite sera progressivement ramenée à 20 % du total des garanties; pour les titres, elle le sera à 40 %.

La banque a déclaré qu’elle « continuerait à surveiller les conditions de financement à court terme ainsi que les développements du marché mondial » et « réviserait ces limites de concentration si nécessaire ».

Cet article a initialement été publié par Advisor’s Edge. Traduction et adaptation par Siham Lebiad.