Pourcentage
Photo : Andriy Popov / 123RF

La Banque du Canada laisse son taux directeur inchangé dans une annonce qui tient compte des améliorations économiques nationales et du ralentissement mondial croissant provoqué par les conflits commerciaux.

La décision maintient le taux directeur à 1,75 % pour une sixième période consécutive, et le gouverneur Stephen Poloz ne semble pas pressé de le modifier, même si les décideurs politiques américains et européens signalent qu’ils pourraient procéder à des réductions.

La banque centrale publie également mercredi des prévisions actualisées pour le Canada, qui tablent sur une croissance économique annualisée de 1,3 % cette année, une légère augmentation comparativement à sa prévision d’avril de 1,2 %, et une expansion de 1,9 % en 2020, en baisse comparativement à sa prévision précédente de 2,1 %.

Le Canada a connu un rebond plus fort que prévu après une « faiblesse temporaire » à la fin de 2018 et au début de 2019.

Dans un communiqué, la banque indique que le rebond inattendu au deuxième trimestre est dû à des facteurs temporaires, tels que le redressement qui a suivi les ralentissements liés aux conditions météorologiques au premier trimestre et une forte hausse de la production de pétrole.