Pourcentage
Photo : Andriy Popov / 123RF

La Banque du Canada laisse les taux d’intérêt inchangés et laisse planer de l’incertitude quant à l’échéancier des prochaines hausses en raison du ralentissement marqué de l’économie à la fin de 2018.

La banque centrale a opté pour le statu quo pour une troisième annonce consécutive, mercredi, en maintenant son taux directeur à 1,75 % alors que son gouverneur Stephen Poloz avait procédé à cinq hausses entre le milieu de 2017 et l’automne dernier.

Dans son communiqué, la banque ne fait plus référence aux commentaires formulés en janvier à l’effet que le taux directeur devait poursuivre sa progression afin d’osciller dans une fourchette allant de 2,5 à 3,5 %.

La banque centrale anticipait une diminution des dépenses des ménages ainsi que des données timides au chapitre des exportations et des investissements de la part des provinces productrices de pétrole au cours des trois derniers mois de 2018. La banque a toutefois indiqué que le ralentissement a été plus généralisé que prévu.

Il semble maintenant que la croissance de l’économie, qui avait été de 1,8 % en 2018, sera plus faible au premier semestre de 2019 que la banque l’avait prévu il y a deux mois.