Un rapport de J.D. Power indique que la hausse de l’inflation et des taux d’intérêt érode la santé financière des Canadiens et leur satisfaction à l’égard des banques du pays.

L’étude a mesuré la satisfaction des clients en lien avec sept facteurs.

Les plus faibles scores de satisfaction étaient ceux liés à la résolution de problèmes ou de plaintes et ceux liés à l’aide aux clients pour gagner du temps ou de l’argent _ un élément qui est devenu une priorité essentielle pour eux.

L’étude a noté une baisse notable de la satisfaction à la deuxième vague de l’étude, réalisée en juillet et août, par rapport à la première vague, réalisée de janvier à mars. Entre ces deux périodes, le pourcentage de clients classés comme « financièrement sains » est également passé de 50 % à 38 %.

Selon le rapport, la Banque Royale s’est classée au premier rang du classement sur la satisfaction parmi les cinq grandes banques, pour une troisième année consécutive. La Banque CIBC a terminé deuxième et la Banque de Montréal, troisième. La Banque TD et la Banque Scotia occupaient les quatrième et cinquième rangs, respectivement.

Chez les institutions financières de taille moyenne, Tangerine a obtenu le meilleur score, suivie par ATB Financial et Simplii Financial. La Banque Nationale du Canada s’est classée au quatrième rang, suivie du Mouvement Desjardins et finalement de la Banque HSBC Canada.