Épargner pour la retraite
Photo : Brian Jackson / 123RF

Les futurs retraités doivent planifier leur endettement de façon à limiter ses conséquences quand ils se retrouveront avec des revenus et des actifs limités.

En quittant la vie active, les retraités voient souvent leurs revenus diminuer. Mécaniquement, l’endettement prend une place plus grande dans leur budget, rappelle Le Journal de Montréal.

Les futurs retraités devraient donc bien planifier l’étalement de leurs dettes, de façon à limiter les remboursements au-delà du départ à la retraite.

LA DETTE OU LES PROJETS

Le plus gros poste budgétaire, le remboursement de l’hypothèque, devrait idéalement être achevé avant la retraite. Cela libérera des ressources financières importantes dans le budget de retraite.

Un autre endettement peut être très coûteux : les cartes de crédit. Avec des revenus en baisse, la consommation devrait diminuer d’autant… à commencer par celle financée par le recours aux cartes de crédit. Mais le départ à la retraite ne signifie pas toujours qu’on renonce à son train de vie…

Ces endettements sont particulièrement porteurs de conséquences au début de la retraite, quand les retraités souhaitent mener à bien des projets personnels, comme des voyages. Si leur budget est grevé par l’hypothèque et les remboursements de cartes de crédit, ces projets seront difficiles à réaliser.

C’est autant de bonnes raisons pour prendre de bonnes résolutions à temps.