Pourcentage
Photo : Andriy Popov / 123RF

La Réserve fédérale des États-Unis a laissé son taux directeur inchangé, mercredi, et signalé qu’une hausse des taux d’intérêt était improbable pour les mois à venir, évoquant de nouveaux signes de santé pour l’économie, mais aussi une inflation inhabituellement faible.

Le taux directeur de la banque centrale, qui a une influence pour divers prêts à la consommation et aux entreprises, se situe actuellement entre 2,25 % et 2,50 %. La politique de faible taux de la Fed a stimulé les prix sur les marchés boursiers et soutenu la croissance économique, dont les perspectives se sont améliorées depuis la fin de l’an dernier.

La décision de ne pas modifier la politique monétaire de la Fed était largement attendue, malgré les pressions du président américain Donald Trump, qui réclame de dynamiques baisses des taux d’intérêt pour accélérer la croissance économique.

Dans sa déclaration, la banque centrale a adopté un ton plus optimiste au sujet de l’économie, en affirmant que « l’activité économique a progressé à un solide taux ». En mars, la Fed avait indiqué qu’il lui semblait que la croissance avait ralenti par rapport au quatrième trimestre.