Le prix des habitations au Canada devrait augmenter en 2019, mais à un rythme modéré par rapport aux dernières années, selon deux des plus importants courtiers en immobilier résidentiel du Canada.

Dans son rapport annuel, Royal LePage dit s’attendre à ce que le prix médian des habitations au pays augmente de 1,2 % en 2019.

Le prix des habitations à Montréal et dans les environs devrait connaître la plus forte hausse parmi les grandes villes canadiennes en 2019, a précisé la firme. Le prix médian devrait ainsi progresser de 3,0 % pour s’établir à 421 306 $.

Le prix médian à Toronto et dans les régions avoisinantes devrait augmenter de 1,3 %, à 854 552 $, tandis que celui du Grand Vancouver ne devrait augmenter que de 0,6 %, à 1,29 million de dollars, selon les perspectives annuelles de la firme.

Dans un autre rapport également publié mardi, Re/Max a indiqué s’attendre à ce que le prix de vente moyen des maisons augmente de 1,7 % au cours de la nouvelle année.

Elle prévoit également que les marchés du logement se stabiliseront partout au pays à mesure que les Canadiens ressentiront davantage l’impact de la hausse des taux d’intérêt.