Photo : Goodboy Picture Company / istockphoto

Le contexte économique crée une occasion financière pour les titulaires d’un régime de retraite à prestations déterminées.

La chute des marchés financiers et l’abaissement des taux d’intérêt en a déçu plus d’un. Mais certains pourraient être gagnants dans cette nouvelle réalité.

Ces gagnants potentiels sont les titulaires d’un régime de retraite à prestations déterminées, indique le Financial Post.

C’est que le contexte de taux d’intérêt très faibles et de rendements potentiellement élevés – notamment les dividendes d’actions – permet d’envisager avec optimisme de prendre la valeur actualisée d’un régime de retraite à prestations déterminées, dans certaines situations. En effet, la valeur actualisée est bien plus élevée quand les taux d’intérêt sont bas.

Or, un tel régime obtient un rendement moyen entre 2,75 et 4 % aujourd’hui, affirme le journal économique. Ce niveau est assez facile à dépasser, peut-on lire.

Les titulaires de tels régimes pourraient avoir à gagner à encaisser la valeur actualisée plutôt que d’attendre sagement le paiement de leur retraite. Ils pourront ainsi l’investir dans des placements rémunérateurs et battre la performance attendue.

La performance financière peut se doubler d’un atout fiscal intéressant. Le versement ne permet pas de choisir le moment opportun pour l’encaisser. Elle arrive chaque mois, entièrement imposée, qu’on ait besoin de liquidités ou non, qu’il s’agisse d’une année où on a un taux d’imposition élevé ou non.

En encaissant la valeur actualisée du régime de retraite, on a davantage de contrôle sur les liquidités et les revenus. On peut décider soi-même du moment de retirer des fonds du véhicule financier dans lequel on aura investi ce montant.

Des taux d’intérêt historiquement bas et des investissements à rendement plus élevé peuvent constituer une occasion de choix pour faire face à des circonstances malheureuses.

Cependant, si le titulaire du régime est réticent à prendre des risques, mieux vaut qu’il la conserve. Pour les autres, le calcul mérite d’être fait.