Photo : Artyom Kozhemyakin / istockphoto

La semaine dernière, le gouvernement fédéral a annoncé diverses mesures fiscales pour aider les Canadiens confrontés à des difficultés à la suite de l’éclosion de la COVID-19. Voici un bref résumé des principales modifications fiscales touchant les particuliers, présenté par le Financial Post.

PAIEMENT ET ÉCHÉANCES DES IMPÔTS

Le gouvernement prolonge les délais de production des déclarations de revenus des particuliers et du paiement des soldes dus. Vos clients ont maintenant jusqu’au 1er juin 2020 pour produire leur déclaration de revenus personnelle, soit un mois plus tard que la date limite habituelle du 30 avril. Les contribuables indépendants (et leurs conjoints ou partenaires) ont encore jusqu’au 15 juin 2020 pour déposer leurs déclarations.

Les contribuables ont également jusqu’au 31 août 2020 pour payer tout solde dû sur leurs déclarations de revenus de 2019, soit quatre mois plus tard que la date limite habituelle du 30 avril.

Cependant, s’ils s’attendent à recevoir des prestations telles que l’Allocation canadienne pour enfants (ACE), il est recommandé de toujours produire leur déclaration de revenus d’ici le 30 avril afin de s’assurer que leurs prestations puissent être correctement calculées à temps pour recevoir les paiements qui commencent en juillet 2020.

Les travailleurs autonomes ont maintenant jusqu’au 31 août 2020 pour payer leurs acomptes provisionnels trimestriels de mars 2020 et juin 2020 et tout autre versement qui serait normalement dû entre le 18 mars et le 31 août. Le gouvernement a confirmé que ni les intérêts ni les pénalités ne s’accumuleront sur ces montants au cours de cette période.

REVENU TEMPORAIRE POUR LES PARENTS ET LES TRAVAILLEURS

Le gouvernement a introduit diverses nouvelles mesures pour les Canadiens sans congé de maladie payé qui sont malades, mis en quarantaine ou contraints de rester à la maison pour s’occuper des enfants. La première consiste à renoncer à la période d’attente d’une semaine imposée aux personnes en quarantaine qui demandent des prestations de l’assurance-emploi et à renoncer à l’exigence d’un certificat médical pour être admissible à ces prestations.

Le gouvernement a aussi introduit la prestation de soins d’urgence, qui fournira jusqu’à 900 $ aux deux semaines pendant 15 semaines. Cette prestation forfaitaire sera administrée par l’ARC et offrira un soutien de revenu aux travailleurs (y compris les travailleurs autonomes) qui sont en quarantaine ou malades du coronavirus mais qui ne sont pas admissibles aux prestations de l’assurance-emploi.

AUGMENTATION DE L’ALLOCATION CANADIENNE POUR ENFANTS

Le gouvernement augmente les montants annuels maximaux de l’ACE pour l’année de prestations 2019-2020 de 300 $ par enfant. Il estime que l’augmentation moyenne pour les familles bénéficiant de l’ACE sera d’environ 550 $. Ces familles recevront la prestation supplémentaire dans le cadre de leur paiement de mai 2020. Il est estimé que plus de 3,5 millions de familles en bénéficieront.

DIMINUTION DES RETRAITS MINIMUMS DANS LES FERR

Le gouvernement a annoncé une réduction de 25 % du retrait minimum des FERR en 2020 « en raison de la volatilité des marchés et de leur impact sur l’épargne-retraite de nombreuses personnes âgées ».

PRÊTS ÉTUDIANTS

Enfin, le gouvernement a annoncé un moratoire de six mois sans intérêt sur le remboursement des prêts étudiants.