Photo : iStockphoto/Morsa Images

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les cadres supérieurs âgés de 18 à 34 ans éprouvent davantage de difficultés que leurs collègues de 55 ans et plus à assurer leurs missions en télétravail, selon un rapport sur la COVID-19 de la firme Abby.

Le rapide passage au télétravail au printemps 2020 a posé des problèmes à nombre de cadres. La distance n’a pas aidé à la collaboration, à la motivation et à la productivité, selon les jeunes interrogés lors de cette étude menée au Royaume-Uni. Toutefois, seul le tiers (36 %) des cadres supérieurs de 55 ans et plus partagent cet avis, relève wokplaceinsight.

Alors que 39 % des jeunes cadres peinent à motiver leurs employés, cette proportion tombe à 19 % chez leurs collègues plus âgés. Cette différence est encore plus grande lorsque l’on s’intéresse à la perte de temps en raison du télétravail. Alors que 85 % des jeunes cadres disent que les processus mis en œuvre dans leur entreprise ne sont pas adaptés, seuls 20 % de leurs aînés pensent la même chose.

De plus, la majorité des jeunes cadres (60 %) soulignent un manque d’informations contre 26 % des 55 ans et plus.

Afin d’aider davantage leurs jeunes cadres, de soulager leur santé mentale, tout en regonflant leur motivation, leur confiance et leur loyauté, les employeurs devraient investir dans des outils pour alléger les processus, estime-t-on.