Enfant habillé en homme d'affaires qui ouvre sa chemise, révélant un costume de superhéros.
Photo : RichVintage / iStock

Les propriétaires d’entreprises se disent plus confiants quant à leur situation financière à la retraite, tout en redoutant l’impact du contexte économique actuel.

La pandémie n’a pas de conséquences sérieuses sur la préparation à la retraite des propriétaires d’entreprises.

La quasi-totalité des propriétaires d’entreprise fortunés (95 %) affirment avoir confiance dans la capacité de leurs plans financiers à générer le revenu nécessaire pendant la retraite, indique un sondage mené par Gestion de patrimoine TD.

Il s’agit d’une forte augmentation puisqu’ils étaient 82 % à exprimer la même confianceil y a un an, relève Think Advisor.

La majorité d’entre eux travaillent avec un conseiller en services financiers pour préparer leur retraite. Nombre d’entre eux déclarent en tirer une plus grande confiance dans leur réussite financière à long terme. D’ailleurs, les trois quarts d’entre eux ont signalé un changement de la fréquence de la communication avec leur conseiller au cours de l’année écoulée, alors que les marchés financiers faisaient face à une grande volatilité.

Cette confiance n’empêche pas les propriétaires d’entreprises de vivre une certaine inquiétude face à l’incertitude économique, mais aussi devant le retour de l’inflation et la hausse des taux d’intérêt.

Toutefois, six propriétaires d’entreprises sur dix (62 %) disent que la pandémie ne les a pas poussés à apporter des changements à leur planification de la retraite.

Parmi ceux qui ont apporté des changements à leur plan de retraite, 44 % ont effectué des changements dans la répartition des actifs ; 34 % ont prévu de reporter leur retraite ; et 32 % ont réduit leurs contributions à l’épargne-retraite.

Et les propriétaires d’entreprises ont pu réaliser leurs choix en se sentant épaulés. Parmi les propriétaires d’entreprise qui travaillent avec un conseiller en services financiers, 82 % ont déclaré s’être sentis soutenus par leur conseiller au cours de l’année écoulée.

Ce sondage a été mené auprès de 747 propriétaires d’entreprises, dont les actifs investissables dépassent 100 000$.