Pourcentage
Photo : Andriy Popov / 123RF

La Réserve fédérale des États-Unis a annoncé jeudi un changement important en signalant qu’elle prévoit maintenir les taux d’intérêt près de zéro, et ce, même si l’inflation dépasse sa cible de 2 %.

Cela signifie que la banque centrale est prête à tolérer que l’inflation soit plus élevée. De plus, les taux d’intérêt pour les prêts contractés par les ménages et les entreprises – pour des prêts automobiles et des hypothèques immobilières visant à soutenir l’expansion des compagnies – resteront probablement très bas pour les années à venir.

Le nouvel objectif indique que « après des périodes où l’inflation est restée constamment inférieure à 2 %, une politique monétaire appropriée visera probablement à ce que l’inflation soit modérément supérieure à 2 % pendant un certain temps ».

Dans un discours, le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a clairement indiqué que le changement reflétait un contexte selon lequel une inflation élevée – autrefois la plus grande menace pour l’économie – ne semble plus constituer un grave danger, même lorsque le chômage est faible et que l’économie est affiche une solide croissance.

Au contraire, a déclaré M. Powell, l’économie a évolué d’une manière qui permet à la Fed de maintenir des taux beaucoup plus bas qu’elle ne le ferait autrement sans déclencher les pressions sur les prix.