Bitcoin, litecoin, ethereum
Photo : jpgfactory / istockphoto

Les changements dans les habitudes de consommation occasionnés par la pandémie forcent les banques centrales à accélérer leurs efforts pour créer leurs propres monnaies numériques, a fait valoir mercredi un responsable de la Banque du Canada.

L’épidémie de COVID-19 a convaincu plus de consommateurs d’effectuer leurs achats en ligne, et l’achalandage dans les magasins physiques n’a toujours pas renoué avec ses niveaux prépandémiques pour de nombreuses petites et moyennes entreprises.

Le sous-gouverneur de la Banque du Canada Timothy Lane a indiqué mercredi que les changements dans les habitudes, jumelés à la rapidité des développements technologiques, avaient réduit la fenêtre de tir pour livrer une monnaie numérique émise par la banque centrale.

Les commentaires de M. Lane, effectués lors d’un panel en ligne, marquent un revirement par rapport à la fin février, juste avant que la pandémie ne frappe. M. Lane avait alors indiqué qu’il n’y avait pas d’argument convaincant pour soutenir l’idée d’une émission de monnaie numérique par la banque centrale.

La banque centrale a commencé à travailler sur sa propre monnaie numérique pour être prête si d’autres cybermonnaies devenaient largement utilisées au Canada et érodaient la capacité de la banque centrale à gérer la politique monétaire.

M. Lane affirme maintenant que la banque devrait tenir de vastes consultations pour comprendre ce que les Canadiens voudraient dans une monnaie numérique avant que la Banque du Canada puisse en émettre une.