Père Noel tenant une carte de crédit.
Photo : Marina Gloria Gallud Carbonell / / 123RF

La période des Fêtes ne signifie pas seulement retrouvailles, bonne bouffe et jours fériés… elle peut aussi être synonyme d’endettement et d’inquiétude pour une bonne partie des Américains qui rejettent aussi la faute sur les réseaux sociaux.

Ainsi, 79 % des Américains disent se sentir stressés à l’idée de s’endetter pour Noël, révèle un sondage mené par Credit Karma. Justement, 22 % d’entre eux s’endettent à ce moment de l’année.

CIBLAGE PUBLICITAIRE

Mais ils ne jettent pas le blâme seulement sur le fait de devoir jouer les pères Noël. Plus précisément, c’est le ciblage publicitaire sur les réseaux sociaux qui les pousse à dépenser davantage qu’ils prévoyaient, affirment 42 % des personnes interrogées.

Le ciblage publicitaire sur les réseaux sociaux serait effectivement plus efficace durant la période des Fêtes. Ainsi, 40 % des usagers de ces plateformes sociales disent qu’ils ont plus tendance à acheter des produits qu’ils ont vus sur les réseaux sociaux durant le temps des Fêtes. Chez les membres de la génération Y, le pourcentage s’élève même à 52 %.

Un usager sur trois des réseaux sociaux s’est déjà endetté en raison d’un achat en ligne. Parmi ceux-ci, près de la moitié (46 %) a creusé une dette de plus de 300 $ pour un achat provoqué sur les médias sociaux.

On ne sait pas quel pourcentage de la population américaine est prêt à se passer de Noël et des réseaux sociaux pour réduire sa dette…