Des pirates ont réussi à dérober 60 millions de dollars sur une plateforme de cryptomonnaie japonaise. Et ce n’est pas une première…

Le lundi 14 septembre, les pirates ont accédé durant deux heures au coffre-fort numérique sécurisé (hot wallet) de la plateforme japonaise de cryptomonnaie Zaif.

TROIS JOURS APRÈS…

Ils ont alors pillé pour 60 millions de dollars sous forme de bitcoins et de deux autres cryptomonnaies, précise Business Insider.

La startup Tech Bureau Corp, propriétaire de Zaif, n’a détecté le problème que trois jours plus tard. Elle a mis temporairement la plateforme hors ligne et elle a prévenu les autorités.

Sur le montant volé, Tech Bureau Corp a perdu 20 millions de dollars. Les 40 autres millions de dollars appartenaient à ses clients.

L’ENTREPRISE CÉDÉE

Le même jour, l’entreprise a annoncé qu’elle était rachetée par une firme d’investissement japonaise.

Plus tôt cette année, la plateforme japonaise Coincheck s’était fait dérober pour 547 millions de dollars de cryptomonnaies.

Le Japon entend devenir un chef de file mondial de la cryptomonnaie. Le pays a même reconnu le bitcoin comme devise officielle depuis avril 2017.