Un homme qui travaille sur son ordinateur dans son lit, son chien est à côté de lui.
Sonja Rachbauer / iStock

Plus que jamais, les employés tiennent au télétravail. En fait, un professionnel sur trois (33 %), qui travaille actuellement à domicile en raison de la pandémie, chercherait un nouvel emploi s’il devait retourner au bureau à temps plein, révèle un sondage de Robert Half.

La majorité des employés interrogés (51 %) dit préférer une formule de travail hybride, leur permettant de partager leur temps entre le bureau et un autre endroit. Les entreprises gagnent donc à offrir la flexibilité.

Le télétravail à temps plein en fait hésiter plusieurs. Ils sont nombreux à soutenir que cette formule nuit aux relations avec les collègues (39 %). Plus d’un professionnel sur cinq (21 %) estime que cela compromet les possibilités d’avancement en raison d’un manque de visibilité. Enfin, 16 % d’entre eux notent une baisse de la productivité lorsqu’ils sont à la maison.

Pour faciliter leur retour au bureau, les répondants au sondage ont identifié certaines mesures gagnantes, soit :

  • La liberté de fixer les heures de bureau souhaitées
  • Les frais de déplacement payés par l’employeur
  • Un espace de travail personnel sans distraction
  • Un code vestimentaire décontracté
  • La garde d’enfants fournie par l’employeur

Lorsqu’il sera sécuritaire de ramener les employés dans l’entreprise, les dirigeants devront s’attendre « à faire face à un éventuel décalage entre leurs structures de travail idéales et celles de leurs employés », affirme David King, président de district principal de Robert Half au Canada.

« Alors que nous repensons l’avenir du travail, il est temps pour les gestionnaires d’engager des discussions attentives avec leurs équipes afin de déterminer ce qu’elles veulent et ce dont elles ont le plus besoin, ajoute-t-il. Établir un plan de retour au travail qui accorde la priorité à la santé et au bien-être des employés et qui favorise une forte culture d’entreprise peut aider à soutenir les efforts de rétention des employés et de recrutement. »

Le sondage de Robert Half a été mené en ligne par une firme de sondage indépendante du 9 au 16 mars 2021 auprès de 500 travailleurs âgés de 18 ans ou plus.