Le parlement de Québec
Photo : franckreporter / istockphoto

Le gouvernement du Québec affiche un surplus budgétaire de 1,4 milliard de dollars (G$) pour les cinq premiers mois du présent exercice, attribuant ce résultat à des revenus importants qui témoignent de la vigueur de la reprise économique observée depuis le début de l’année.

Dans le Rapport mensuel des opérations financières au 31 août 2021, publié vendredi, le gouvernement souligne toutefois que certains facteurs auront une incidence à la baisse sur le solde budgétaire d’ici la fin de l’année.

Au premier chef, une part importante des dépenses annuelles prévues sera réalisée dans la deuxième moitié de l’année, notamment en santé et en éducation.

Ainsi, un total de 6,4 G$ de dépenses additionnelles reste à être comptabilisé.

Si l’activité économique au Québec demeure « dynamique », le gouvernement estime qu’elle évoluera à un rythme moins soutenu qu’en début d’année, ce qui aura pour effet de modérer la croissance des revenus d’ici la fin de l’année.

Par conséquent, pour l’ensemble de l’exercice 2021-2022, le gouvernement prévoit un déficit budgétaire de 6,8 G$ avant utilisation de la réserve de stabilisation, comme annoncé dans la mise à jour économique du ministre des Finances, Eric Girard, de novembre dernier.