Panneau d'affichage NASDAQ à Times Square, à New York.
Photo : Daniel Kaesler / 123RF

Un investissement de 100 000 $ sur le NASDAQ en mars 2009 vaudrait 600 000 $ aujourd’hui.

Le NASDAQ, marché américain des actions dont la moitié est liée aux technos, avait connu un creux de 1 265 points le 9 mars 2009, en pleine crise financière.

LA MEILLEURE PROGRESSION DES INDICES NORD-AMÉRICAINS

Exactement une décennie plus tard, l’indice NASDAQ composite est remonté de 500 % à 7 590 points, en hausse de 6 325 points, relève la firme Bourse101, spécialisée dans la formation en Bourse.

L’indice présente un gain bien supérieur à ceux enregistrés par le Dow Jones (300 %) et par le TSX (114 %), tandis que la Bourse de croissance de Vancouver a perdu 8 % sur la même décennie.

À LIRE | Le NASDAQ reprend des couleurs

«  Il est évident que la technologie a eu le vecteur de croissance le plus vigoureux sur dix ans et ce secteur ne compose que 5 % de l’indice canadien », observe Mario Lamoureux, le fondateur de Bourse 101.

« Le choix du secteur demeure le facteur le plus important dans la réussite de vos investissements, poursuit M. Lamoureux. Bien que la diversification du portefeuille soit essentielle, rien n’oblige à suivre les pourcentages des indices canadiens lorsque vient le temps d’investir en Bourse. »