Pièces de cryptomonnaie
Photo : gopixa / istockphoto

La Banque du Canada (BdC) devrait être l’émetteur d’un éventuel « dollar numérique » plutôt que d’en céder le contrôle à des groupes privés et leurs cryptomonnaies, a fait valoir mercredi un sous-gouverneur de la banque centrale dans un plaidoyer détaillé.

La banque centrale développe déjà sa propre monnaie numérique, comme plusieurs autres de ses consœurs dans le monde, dans l’éventualité où l’émission d’une telle devise deviendrait nécessaire.

Dans le texte d’un discours qu’il devait livrer mercredi, le sous-gouverneur de la Banque du Canada Timothy Lane a indiqué que son institution ne voyait toujours pas de besoin pour une cryptomonnaie, même si la pandémie a accéléré le passage à une économie plus numérique.

Mais cela pourrait changer si la baisse de l’acceptation de l’argent comptant atteignait un point de basculement au pays, a-t-il ajouté.

Selon Timothy Lane, toute monnaie numérique devrait provenir d’une banque centrale pour assurer que l’intérêt du public demeure en tête des priorités, plutôt que les profits du secteur privé.

Seule une banque centrale peut garantir le respect des droits de la vie privée, le soutien de la concurrence et un accès universel pour les communautés éloignées ou marginalisées, a fait valoir Timothy Lane.