M. Pierre Laporte, premier vice-président et associé chez Ernst&Young, liquidateur nommé par le ministre des Finances dans le dossier Norbourg, se réjouit de la décision de la Cour d’appel du Québec rendue jeudi, d’autoriser le liquidateur à distribuer les fonds restants dans le dossier Norbourg, selon la méthode de distribution fonds par fonds. Cette décision confirme celle du juge Robert Mongeon de la Cour supérieure.


C’est la méthode qu’a toujours préconisée M.Laporte. M.Laporte et ses conseillers juridiques attendront maintenant de savoir si les opposants à la thèse du liquidateur en appelleront de la décision de la Cour d’appel auprès de la Cour suprême.

Manchettes Dans Industrie

Un ex-député libéral nommé syndic de la CSF

Ses champs d'expertise incluent le droit disciplinaire et la déontologie.

Un multirécidiviste de nouveau déclaré coupable

Cette fois pour exercice illégal de l’activité de courtier en valeurs.

Desjardins intensifie sa lutte contre les changements climatiques

Et estime avoir atteint ses objectifs jusqu'à présent.

Grands titres

Comment le pointage de crédit est-il établi?

Concept flou pour plusieurs, il est pourtant déterminant.

S&P 500 : près de la moitié des titres en baisse

Des intouchables, comme Apple, sont affectés.

Les fonds à date cible ont la cote

Particulièrement chez les jeunes qui planifient leur retraite.

L’ARC crée un groupe consultatif

Elle veut mieux comprendre les besoins des Canadiens.