Femme effectuant un travail de comptabilité.
Photo : Pra-chid / iStock

Le gouvernement du Québec et celui du Canada ont annoncé la simplification temporaire, pour l’année fiscale 2020, de la réclamation de la déduction pour dépenses relatives au télétravail et celle pour les frais de bureau à domicile, engagés durant la pandémie de COVID-19.

D’abord à Québec, un contribuable pourra réclamer une déduction de 2 $ pour chaque jour où il aura travaillé à son domicile en 2020 en raison de la pandémie liée à la COVID-19, jusqu’à un maximum de 400 $.

La démarche simplifiée ne nécessite pas que l’employeur fournisse le formulaire Conditions générales d’emploi (TP-64.3) et le travailleur n’aura pas à conserver les pièces justificatives nécessaires à la vérification de la déduction demandée.

« Nous voulons simplifier la tâche de produire la déclaration de revenus de 2020 et nous assurer que les Québécois obtiendront une juste compensation pour les dépenses engagées en télétravail cette année », a dit le Éric Girard, ministre des Finances du Québec, par voie de communiqué.

Québec propose également une méthode détaillée, basée sur les dépenses réelles. Dans ce cas, l’employeur sera tenu de fournir le formulaire Conditions générales d’emploi. Un outil de calcul interactif sera bientôt disponible à www.finances.gouv.qc.ca afin de valider la méthode la plus appropriée.

De même, Revenu Québec lancera un service en ligne au début de l’année 2021, destiné aux employeurs, afin de faciliter la production en grand nombre des formulaires devant être transmis aux télétravailleurs.

OTTAWA

L’Agence du revenu du Canada (ARC) a pour sa part mis en place une méthode à taux fixe temporaire afin de simplifier la façon de demander la déduction pour frais de bureau à domicile pour l’année d’imposition 2020. Il est question ici de dépenses telles que celles liées à l’espace de travail à la maison, les fournitures de bureau et certaines dépenses téléphoniques.

La méthode à taux fixe temporaire permet de réclamer 2 $ pour chaque jour travaillé de la maison pendant la période concernée, ainsi que 2 $ pour chaque jour supplémentaire travaillé de la maison en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19, jusqu’à concurrence de 400 $ (200 jours ouvrables) par personne. Plusieurs personnes travaillant de la même maison peuvent chacune faire une demande et ainsi réduire leur revenu imposable.

Pour se prévaloir de cette déduction, les contribuables doivent répondre aux critères suivants :

  • Vous avez travaillé à partir de la maison en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19 ou votre employeur vous a demandé de travailler de la maison.
  • Vous avez travaillé de la maison plus de 50 % du temps pendant une période d’au moins quatre semaines consécutives en 2020.
  • Vous avez obtenu un formulaire T2200S ou T2200 rempli et signé de votre employeur, dans le car où la méthode détaillée pour calculer la déduction est utilisée.
  • Les dépenses sont directement liées à votre travail au cours de la période.

Le contribuable qui a recourt au processus simplifié n’a pas à calculer la superficie de son espace de travail, conserver de pièces justificatives ou obtenir une copie du formulaire T2200 rempli et signé par son employeur.