Les ventes du marché résidentiel canadien ont connu un recul de 6,7 % en juin – la plus importante baisse mensuelle en sept ans, a indiqué lundi l’Association canadienne de l’immeuble (ACI).

Les ventes réelles à l’échelle du pays ont dégringolé de 11,4 % par rapport à la même période l’an dernier, précise l’ACI.

Le prix de vente moyen d’une maison à travers le Canada a pour sa part grimpé de 0,4 % pendant cet intervalle, s’élevant à 504 458 $.

Si l’on exclut les deux marchés locaux les plus onéreux, soit ceux du Grand Toronto et du Grand Vancouver, le prix moyen se chiffre plutôt à 394 660 $.

Selon les statistiques publiées lundi, le nombre de propriétés résidentielles vendues en juin s’est établi 14,1 % en deçà du record établi en mars.

Un recul a été observé dans 70 % des marchés locaux, entraînés selon l’ACI par celui du Grand Toronto.

La rédaction vous recommande :