Photo : SIphotography / istockphoto

Une firme tente de tromper les investisseurs en se prévalant faussement du statut de régulateur.

Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) appellent le public à se méfier d’une « société » qui prétend faussement réguler les dérivés au Canada.

Sur son site Internet, le Canadian Office of Derivative Trading se présente comme l’autorité qui réglemente le marché des contrats à terme standardisés de Vancouver, et qui supervise toutes les activités de nature financière de l’ensemble des entreprises assujetties à cette commission en Colombie-Britannique.

Or, aucun organisme de réglementation ne porte le nom de Canadian Office of Derivative Trading, rappellent les ACVM.

Ce site Internet pourrait servir à des fraudeurs pour donner de la crédibilité à leurs stratagèmes d’investissement frauduleux, craignent les ACVM. Des investisseurs pourraient ainsi être dupés en se renseignant sur des firmes de placement mises en valeur par ce site.

Ce site Internet publie les fausses affirmations suivantes :

  • il dit réglementer les mécanismes d’investissement;
  • il prétend superviser toutes les institutions de nature financière, les réglemente et en assure l’inspection au sein du territoire sous sa responsabilité;
  • il affirme concevoir la réglementation financière qui s’applique directement à l’administration des institutions bancaires, des sociétés de fiducie, des sociétés d’assurance et des entreprises d’investissement du Canada.

Les membres des ACVM mènent présentement une enquête afin de dévoiler qui se cache derrière ce site Internet trompeur, et pour le démanteler.

Les investisseurs qui souhaitent vérifier l’inscription ou consulter le dossier disciplinaire d’une personne ou d’une société sont invités à visiter le site des ACVM.