Panneau de circulation avec l'icône attention.
Photo : trendobjects / 123RF

L’Autorité des marchés financiers (AMF) lance un appel aux personnes ayant investi auprès de Jimmy Bastien et de Bastien Capital.

Le Tribunal administratif des marchés financiers (TMF) a prononcé des ordonnances ex parte visant Jimmy Bastien et son entreprise Bastien Capital, pour des manquements à la Loi sur les valeurs mobilières et à la Loi sur les instruments dérivés.

Selon l’enquête de l’Autorité, Jimmy Bastien aurait proposé au public, sans prospectus, des titres visés par la Loi sur les valeurs mobilières. M. Bastien aurait également exercé les activités de courtier et de conseiller en valeurs mobilières et en instruments dérivés sans détenir les inscriptions requises.

L’Autorité poursuit son enquête au sujet des deux intimés, en faisant appel aux investisseurs ayant confié des fonds auprès d’eux. Ils sont invités à contacter l’enquêteuse assignée au dossier, Isabelle Petit, par courriel à isabelle.petit@lautorite.qc.ca ou par téléphone au 1-877-525-0337, poste 2618.

Le TMF interdit à Jimmy Bastien d’exercer toute activité visant à réaliser, directement ou indirectement, une opération sur valeurs mobilières ou portant sur des instruments dérivés visés par la Loi sur les instruments dérivés. Jimmy Bastien se voit aussi interdit d’exercer l’activité de conseiller en valeurs mobilières et en instruments dérivés.

Le TMF ordonne à Jimmy Bastien de ne pas retirer, directement ou indirectement, des fonds, titres ou autres biens des mains d’une personne qui les a en dépôt, ou qui en a la garde, ou le contrôle pour lui. Cela inclut notamment des comptes bancaires.

Par ailleurs, le tribunal ordonne à Jimmy Bastien de retirer toute annonce, publicité ou autre publication de même nature, publiée ou diffusée, directement ou indirectement, par Internet ou autrement, notamment sur des médias sociaux, en lien avec ses activités de placement.