Le monde de la finance est encore sous le choc de la disparition de Jacques Lussier, PhD, CFA, ICD.D, emporté le 10 mars des suites d’un cancer, à l’âge de 62 ans, alors qu’il était au sommet de son art. 

Jacques était un homme brillant aux qualités humaines remarquables, toujours prêt à s’impliquer pour faire profiter ses pairs de ses vastes connaissances acquises en tant qu’enseignant, gestionnaire de haut niveau, entrepreneur et auteur spécialisé. Il fut souvent qualifié de « sceptique de la finance » car il a toujours soutenu que le succès ne se mesure pas à la seule connaissance des dogmes de la finance et à leur application systématique. Il estimait au contraire que le succès passe par la curiosité et la capacité à remettre en question nos croyances. Ainsi, il était véritablement ouvert aux idées nouvelles, une qualité que tous ses étudiants ont appréciée au cours des dix années qu’il a consacrées à l’enseignement comme professeur titulaire à HEC Montréal.

Sa contribution unique au monde de la finance ne fut pas qu’académique. La générosité dont il a fait preuve tout au long de sa carrière a marqué de façon impressionnante l’évolution de la littératie financière. Jacques a été l’auteur de nombreux ouvrages publiés par le CFA Institute, en plus de rédiger bénévolement deux séries de fiches informatives intitulées Principes d’investissement pour le compte de CFA Montréal et de contribuer à la rédaction de sections de l’examen du programme du CFA. Son travail d’auteur lui a d’ailleurs valu le prestigieux prix Outstanding Contribution to CFA Institute Education Programs, en 2018. Ses qualités de visionnaire ont donné lieu à de grandes réalisations telles que de grandes conférences avec Ben Bernanke qui a mobilisé 1200 professionnels de la finance en 2015.

À tire d’entrepreneur, Jacques était motivé par le désir de demeurer à l’avant-garde de l’évolution des marchés financiers. Au cours des dernières années, il a consacré beaucoup de ses efforts aux principes de construction de portefeuille et à la gestion par facteurs. Puis, il a concentré ses recherches sur la planification financière personnelle.

Son dernier livre, La retraite en sécurité ou comment relier la théorie financière et le comportement humain, lancé en janvier 2020, nous faisait partager ses plus récentes découvertes. Il s’agit sans doute du seul ouvrage qui propose un cadre d’analyse quantitative dont chaque aspect s’appuie sur la recherche. Tous les enjeux de gestion et d’atténuation des risques pour les professionnels de la finance sont abordés à travers ces pages.

Personne admirée et respectée, Jacques…

Lire la suite via Finance et Investissement