Jrg Stber / 123RF

Afin de rester compétitive dans l’industrie de l’assurance, Beneva a décidé d’améliorer les conditions salariales de ses employés.

La firme a ainsi déployé des échelles salariales positionnées favorablement par rapport à celles du marché canadien de l’assurance et a procédé aux ajustements de la rémunération directe pour ses salariés en fonction de ce changement.

Résultat : les employés de Beneva représentés par le SCFP et la CSN se voient octroyer une hausse de l’échelle salariale de 3,5 % pour l’année 2022. Et une hausse comparable est prévue en 2023.

En plus de cette augmentation de salaire, Beneva a également bonifié les régimes de participation aux résultats de l’organisation et offre à ses employés de nouvelles conditions avantageuses liées au mode de travail hybride.

Beneva offre ainsi des montants forfaitaires à tous ses employés pour s’installer de façon ergonomique et pour réduire l’impact des coûts de l’Internet résidentiel. Une allocation de mobilité est également prévue afin de faciliter les déplacements et d’encourager les modes de déplacement collectifs ou alternatifs.

« Nous sommes heureux d’offrir une rémunération globale compétitive, qui permet à Beneva de se démarquer en tant qu’employeur dans notre industrie. Nous proposons une offre généreuse qui donnera un coup de pouce financier alors que l’inflation affecte les gens partout au pays. Ces investissements dans nos talents permettent aussi à Beneva de tirer favorablement son épingle du jeu dans le contexte de pénurie de main-d’œuvre », affirme Martin Robert, vice-président exécutif et leader, Talent, culture et communication chez Beneva.