Photo : By World Economic Forum from Cologny, Switzerland

Brookfield Asset Management a nommé Mark Carney au poste de vice-président et chef de l’investissement en matière d’environnement, de société et de gouvernance (ESG).

M. Carney est actuellement envoyé spécial des Nations unies pour le climat.

Brookfield a fait valoir que cet ancien gouverneur de la Banque du Canada et de la Banque d’Angleterre apportera une multitude de connaissances à ce poste.

À plus d’une reprise, M. Carney a lancé des appels visant à agir contre les changements climatiques. Dans un communiqué, il a estimé que le développement durable constituait « l’une des plus grandes occasions commerciales de notre temps ».

DE NOUVELLES RESPONSABILITÉS

Dans son nouveau rôle, il sera notamment le fer de lance d’une stratégie d’investissement de plus en plus populaire, axée sur les questions de l’environnement, sociales et de gouvernance.

« En s’appuyant sur nos antécédents en matière d’investissement renouvelable, Mark contribuera à accélérer nos efforts pour combiner de meilleurs résultats à long terme avec de solides rendements ajustés au risque », a déclaré le chef de la direction de la firme, Bruce Flatt, dans un communiqué.

M. Carney, longtemps présenté comme candidat potentiel du Parti libéral du Canada, aurait conseillé le premier ministre Justin Trudeau sur la reprise économique du pays dans le contexte de la crise sanitaire.

En contribuant à une publication du Fonds monétaire international l’an dernier, M. Carney avait plaidé en faveur d’une refonte du système financier, estimant que « l’investissement durable doit se généraliser ».

« Un nouveau système financier durable est en train de se mettre en place, avait-il indiqué. Il finance les initiatives et les innovations du secteur privé et amplifie l’efficacité des politiques climatiques des gouvernements. Malheureusement, comme pratiquement tout ce qui concerne les changements climatiques, ce nouveau système ne se développe pas assez rapidement. »

Selon un rapport de la Global Sustainable Investment Alliance, les actifs gérés au pays qui entraient dans la catégorie d’une « stratégie d’investissement responsable » avaient bondi de 42 % pour s’établir à 2 100 milliards de dollars au début de 2018, comparativement à 1 500 milliards au début de 2016.

L’actif sous gestion de Brookfield est évalué à environ 550 G$ US.