Quatre mains appartenant à des hommes d'affaires poussent des morceaux de casse-tête l'un vers l'autre pour les unir.
Photo : gajus / 123RF

Les courtiers à escompte américains Charles Schwab et TD Ameritrade ne feront plus qu’un à la fin de 2020; le premier avale le deuxième en déboursant 26 G $US.

Cette acquisition crée un géant du courtage à escompte aux États-Unis, en regroupant 24 millions de comptes clients et des actifs totalisant 5 000 G $US.

Avant cette annonce, les deux courtiers étaient déjà les deux plus gros joueurs aux États-Unis.

GRANDIR SANS LES COMMISSIONS

La banque TD détiendra 13,4 % de l’ensemble une fois le processus d’acquisition achevé, alors qu’elle détient présentement 43 % de TD Ameritrade. Le mariage des deux entreprises doit encore recueillir l’accord des actionnaires et des autorités de réglementation, rappelle Investment Executive.

Les deux firmes devront ensuite commencer leur intégration commune, ce qui pourrait prendre entre 18 et 36 mois. Elles s’attendent à économiser 20 % du total de leurs coûts, soit 1,8 à 2 G $US.

NOUVELLES FUSIONS À VENIR?

La consolidation devrait se poursuivre dans l’industrie du courtage à escompte en raison des multiples changements qui secouent l’industrie, notamment la suppression des commissions par les principaux courtiers, indique CNBC.

Charles Schwab a été la première firme à abandonner les commissions. Elle a été suivie par ses concurrents Fidelity et TD Ameritrade. À la suite de ces décisions, la valeur des actions de Schwab et de TD Ameritrade avait diminué. Les investisseurs s’inquiétaient de voir les marges diminuer. Cependant, Schwab a rassuré le marché en montrant que cet abandon s’accompagnait d’une hausse du nombre de comptes clients.