Photo : Ho Yeow Hui / 123RF

Après cinq mois d’épreuves causées par la pandémie de COVID-19, l’incertitude persiste quant à un retour à la normale. Martin Pelletier, dans le Financial Post, propose trois façons de rendre ses finances « anti-fragiles » en tirant des leçons de la pandémie.

« L’anti-fragilité va au-delà de la résilience ou de la robustesse. Le résilient résiste aux chocs et reste le même; l’anti-fragile s’améliore », écrit Nassim Nicholas Taleb dans son livre Antifragile: Things That Gain From Disorder.

En d’autres termes, vous devez décider non seulement de continuer à avancer au-delà du chaos et des obstacles, mais aussi d’utiliser ceux-ci comme un moyen d’évoluer et de sortir plus fort qu’avant, note Martin Pelletier.

Si le concept d’anti-fragilité peut être appliqué dans tous les domaines de la vie, il peut être particulièrement utile en matière de sécurité financière. Voici trois idées qui, selon Martin Pelletier, sont d’excellentes premières étapes pour rendre sa vie financière anti-fragile au milieu de la pandémie.

1. ÉTABLIR UN PLAN FINANCIER

Un rapport publié récemment par Edward Jones et Age Wave montre que seulement 39 % des adultes sont confiants dans leur capacité à prendre leur retraite, contre 54 % avant la pandémie. Près des trois quarts de ceux qui prévoient prendre leur retraite n’ont aucune idée de ce que seront leurs besoins en matière de soins de santé et les coûts qui y sont associés à long terme.

Pour éviter ces inquiétudes, un plan financier détaillé incluant tous les facteurs et risques est nécessaire. Les conseillers doivent tester le plan élaboré selon plusieurs scénarios afin qu’il soit conçu à tout épreuve.

2. RÉVISER LA PLANIFICATION SUCCESSORALE

Il est primordial de s’assurer que les objectifs et les volontés du client sont correctement reflétés dans son testament. Selon un sondage de 2018 de l’Institut Angus Reid, seulement 49 % des Canadiens ont rédigé le leur.

Il existe également un certain nombre de stratégies fiscales et d’assurances qui peuvent être identifiées dans le processus de planification, afin d’optimiser les rendements et l’atteinte des objectifs.

3. DES CONSEILLERS DE CONFIANCE

Plus que jamais, avoir accès à des conseils financiers de qualité est nécessaire. Martin Pelletier conseille aux clients de s’entourer des meilleurs professionnels disponibles afin d’optimiser investissements et objectifs financiers.

« L’organisation, l’identification des zones à risque et la constitution d’une équipe d’experts assurera un immense confort pour faire face aux cygnes noirs de la vie et aux événements inattendus. »