Photo : istockPhoto/ZargonDesign

Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) inquiètent du niveau élevé de risque découlant de la négociation des cryptoactifs préviennent les investisseurs de ne pas se lancer trop rapidement dans ces dernières.

Les autorités réglementaires soulignent ainsi que la valeur et la liquidité des cryptoactifs sont très volatiles. Elles avertissent également que les plateformes de négociation de cryptoactifs non inscrites auxquelles peuvent accéder les Canadiens pourraient ne pas avoir mis les mesures essentielles de protection des actifs des investisseurs contre la perte, le vol ou la mauvaise utilisation en place.

Évidemment, les plateformes de négociation de cryptoactifs exerçant des activités au Canada et effectuant des opérations sur des titres ou des dérivés doivent se conformer à la législation canadienne en valeurs mobilières et s’inscrire auprès des autorités en valeurs mobilières.

Toutefois cette inscription n’écarte pas tous les risques potentiels, en effet, certains subsistent.

Les ACVM finissent par rappeler que négocier des cryptoactifs constitue une forme d’investissement autonome en ligne et qu’investir ne devrait pas se faire à la légère. Cela implique beaucoup de temps, de connaissances, de compétences et de recherches. Elles recommandent donc aux investisseurs de se tourner vers des professionnels plutôt que de se lancer tout seul dans ce type d’investissement.