Andriy Popov / 123RF

Selon des données de Buy Shares, les entreprises de fintech ont atteint plus de 20 milliards de dollars américains de financement. Le géant Grab Financial Group, pourtant introduit en Bourse depuis peu de temps, a reçu près de la moitié de ces fonds (9,65 G$ US).

La fintech asiatique est suivie de loin par Stripe (1,95 G$ US) et Robinhood (1,712 G$ US). Ces montants représentent un record et pourraient augurer un tournant dans les pratiques et les tendances des consommateurs en matière de solutions financières en ligne.

« Le secteur fintech continue de connaître un intérêt croissant de la part de différents investisseurs. Avec plus de financement, le secteur devrait engendrer des consolidations », indique Buy Shares.

Un exemple de cet engouement est donné par le géant Alibaba, qui a formulé un intérêt pour investir 3 G$ US dans Grab.

La crise actuelle aurait accéléré l’investissement dans les fintech existantes et poussé les investisseurs à miser sur des entreprises prometteuses telles que Grab et Robinhood.

« En raison des incertitudes économiques comme le coronavirus, de nouvelles tendances en matière de financement fintech commencent à émerger, explique Buy Shares. La plupart des investisseurs redirigent leurs fonds d’entreprises en démarrage vers d’autres installées et en stade avancé par mesure de sécurité. De plus, les investisseurs parient sur des entreprises qui améliorent les processus existants. »