Photo : Weerapat Kiatdumrong / 123RF

Le Groupe investissement responsable (GIR) et l’organisme à but non lucratif SHARE ont annoncé leur alliance afin de créer le nouveau GIR, « une coentreprise qui deviendra l’unique fournisseur canadien de services de gestion des droits de vote pour les investisseurs institutionnels d’un océan à l’autre », selon un communiqué.

Poussés par l’envie de faire progresser l’investissement responsable au Canada, les deux organismes unissent leurs services afin d’offrir à leurs clients une expérience complète de consultation et de gestion des droits de vote.

« En combinant le meilleur de nos deux services de vote par procuration dans une nouvelle entité, nous créons un service encore plus fort pour nos clients, a déclaré Kevin Thomas, pdg de SHARE. Aujourd’hui plus que jamais, les votes des actionnaires ont un impact majeur sur les pratiques environnementales, sociales et de gouvernance des entreprises. C’est ainsi que nous les tenons responsables ».

Le but de cette collaboration est d’aider les clients à « prendre en compte les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance dans leurs investissements et leurs décisions de vote, dans le respect de leurs obligations fiduciaires », rapporte le communiqué.

« Si vous n’exercez pas votre droit d’actionnaire, quelqu’un d’autre le fera à votre place, a expliqué Thomas Estinès, nouveau codirecteur général du GIR. Nous aidons les institutions à utiliser ce droit pour surveiller en toute sécurité leurs investissements et promouvoir la valeur et la durabilité à long terme dans leur portefeuille. Nos décennies d’expérience nous permettent de nous concentrer sur les problèmes importants de chacune des sociétés dont vous détenez des titres et de voter en fonction de vos objectifs spécifiques. »