Logo du Mouvement Desjardins
Photo : Marc Bruxelle / iStock

Le Mouvement Desjardins a affiché vendredi un excédent avant ristournes du troisième trimestre en hausse de 11,9 % par rapport à la même période l’an dernier, ainsi que des revenus d’exploitation en progression de 13,1 %.

L’excédent de la coopérative financière établie à Lévis s’est chiffré à 816 millions de dollars (M$) au plus récent trimestre, comparativement à celui de 729 M$ réalisé un an plus tôt.

Ses revenus d’exploitation ont atteint 5,25 milliards de dollars (G$) au trimestre clos le 30 septembre, alors qu’ils avaient été de 4,64 G$ un an plus tôt.

Le président et chef de la direction de Desjardins, Guy Cormier, a qualifié les résultats du plus récent trimestre d’« excellents » et souligné qu’ils suivaient la tendance amorcée en début d’année.

Selon lui, cette performance était notamment attribuable à la « solide performance du réseau des caisses » et à un taux de sinistres moins important en assurance de dommages.

La dotation à la provision pour pertes de crédit s’est établie à 52 M$ au troisième trimestre, ce qui représentait une baisse de 47,5 % par rapport à celle de 99 M$ enregistrée pour le même trimestre en 2020.

Le ratio de fonds propres total a avancé à 22,4 % à la fin du troisième trimestre, alors qu’il était de 22,6 % à la fin de l’exercice précédent.

L’actif de Desjardins a pour sa part cumulé une croissance de 7,9 % depuis le début de l’exercice 2021, et totalisait 390,6 G$ au 30 septembre. Desjardins a expliqué cette progression par l’augmentation des prêts et acceptations nets et des valeurs mobilières.

Les primes nettes se sont chiffrées à 2,9 G$, en hausse de 371 M$, ou de 14,6 %, une hausse notamment attribuable à la croissance des affaires. Le revenu net d’intérêt a cumulé à 1,5 G$, en hausse de 12 M$, ou de 0,8 %.

Les autres revenus d’exploitations ont atteint 869 M$, en hausse de 224 M$, ou de 34,7 %, en raison notamment des revenus liés à la croissance des actifs sous gestion et à la hausse des volumes d’affaires des activités de paiement de Services de cartes Desjardins.

Les neuf premiers mois de 2021 ont été nettement meilleurs que ceux de 2020. Les excédents avant ristournes aux membres ont totalisé 2,55 G$, en hausse de 1 G$, ou de 65,2 %. Les primes nettes ont atteint 8 G$ en hausse de 783 M$, ou de 10,7 %, incluant l’incidence des remises de primes en assurance automobile de 155 M$ qui avaient été accordées aux membres et clients en 2020.

Le revenu net d’intérêts est de 4,3 G$, en hausse de 146 M$, ou de 3,5 %. Les autres revenus d’exploitation sont de 2,5 G$, en hausse de 404 M$, ou de 19,3 %.