Photo : Olaf Speier / 123rf

Dans un récent numéro du Financial Post, Tom Bradley, président de Steadyhand Investment Funds, appelle les professionnels du secteur financier à faire preuve d’une plus grande humilité.

Les habitués des chaines télévisées, journaux, magazines et blogues spécialisés en finances sont habitués de voir défiler les spécialistes de tout acabit qui se targuent d’expliquer les causes de la plus récente hausse ou baisse du marché, ou pérorent avec assurance à prédire la direction que prendra le marché dans les prochains jours, semaines, mois…

DES MILLIERS DE CAUSES ET D’EFFETS

Pourtant, rappelle Tom Bradley, les causes des soubresauts du marché sont rarement aussi simples que celles présentées par les spécialistes. Soutenir que le marché est en hausse à cause des bons revenus d’un géant ou qu’il a baissé en raison de craintes géopolitiques ou du dernier gazouillis de Donald Trump, c’est faire fi de la complexité du marché.

Des milliers de facteurs ont tout autant d’effet sur le prix des actions. En réalité, ajoute-t-il, la plupart du temps nous n’avons qu’une idée très vague de ce qui a pu faire bouger les marchés dans un sens ou dans l’autre.

POURQUOI PRÉTENDRE?

Pourtant, plusieurs rengaines continuent de se faire entendre, comme le lien supposé entre les bases de l’économie et le prix des actions. Lorsque l’économie est forte, les prix montent, dit-on.

Dans les faits, le lien entre les deux est souvent plus difficile à démontrer. Ce n’est pas comme si le marché était un individu qui lit les pages économiques des quotidiens et prend ses décisions en conséquence. Les gens qui animent le marché regardent plutôt vers l’avenir et c’est leur vision de l’avenir qui forme leur décision. Après tout, c’est dans l’avenir que réside le rendement. Difficile pour un conseiller de se baser sur les données économiques actuelles pour prendre de bonnes décisions d’investissements à moyen ou long terme.

Dans un tel contexte, pourquoi tant de gens continuent-ils de tenter de se montrer aussi précis pour décrire un marché où l’incertitude et l’imprévisibilité règnent en maîtres? Parfois, soutient Tom Bradley, il faut accepter d’embrasser son ignorance.

Sur quoi basez-vous vos décisions d’investissement? De quels éléments ou événements tenez-vous compte?