maxxyustas / 123RF

Fiera Capital vient de lancer son nouveau Fonds Fiera Immobilier d’hypothèques Core, qui vise à « constituer un portefeuille diversifié de placements dans des titres de créances hypothécaires commerciales canadiennes », annonce un communiqué de la société de gestion de placement indépendante.

Dans la foulée, celle-ci indique avoir nommé Fiera Immobilier, « une importante société de gestion de placement immobilier et filiale de Corporation Fiera Capital », comme entité responsable de sa stratégie de placement hypothécaire. L’actif sous gestion de Fiera Immobilier était de 1,9 milliard de dollars au 30 juin dernier.

Fiera Capital agira en tant que gestionnaire de fonds et gestionnaire de portefeuille pour le Fonds, ajoute la firme, qui précise que « ce fonds à capital variable sera accessible aux particuliers et aux investisseurs institutionnels accrédités à compter de décembre ».

« CE FONDS AMÈNERA DES RENDEMENTS PLUS ÉLEVÉS »

Prévu pour « investir dans des créances hypothécaires souscrites par des prêteurs commerciaux de premier ordre au Canada », le Fonds vise à « fournir un revenu de placement aux investisseurs tout en garantissant la protection du capital à long terme ». Sa direction sera confiée à deux experts sectoriels confirmés, indique encore la compagnie. Ainsi, Scott Rowland, vice-président directeur et co-chef, Stratégies de dette, compte plus de 20 ans d’expérience dans le secteur. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, il sera chargé de piloter la stratégie de placement et la stratégie décisionnelle du Fonds. Auparavant, il occupait les fonctions de directeur général pour GE Real Estate, une société du groupe Blackstone, au Canada.

De son côté, Geoff McTait, vice-président directeur et co-chef, Stratégies de dette, sera responsable de la recherche de titres, du placement et de la capitalisation. Il cumule plus de 17 ans d’expérience dans le secteur, notamment à titre de directeur des montages de prêts hypothécaires canadiens de Blackstone et GE Real Estate.

Interrogé par Conseiller sur ce qui distingue le nouveau Fonds Fiera Immobilier d’hypothèques Core de la concurrence, François Bourdon, chef des placements global au sein de la firme, souligne que celui-ci « amènera des rendements plus élevés que les autres produits de revenu fixe typiques ». En outre, « son niveau de risque sera faible », assure-t-il. « Il se différencie puisqu’il y a peu de joueurs dans le prêt hypothécaire commercial, parce qu’il s’agit d’une industrie complexe », résume le dirigeant.

CLIENTÈLE INSTITUTIONNELLE ET RICHES PARTICULIERS

François Bourdon juge par ailleurs ce fonds « intéressant » pour les clients, car « il présente un investissement d’assez courte durée, soit environ cinq ans » et parce qu’« il offre un rendement courant élevé ». Le chef des placements de Fiera ne donne cependant pas plus de précisions à ce sujet. Enfin, questionné sur la façon dont le Fonds « garantit » la protection du capital à long terme des investisseurs, il répond : « Il n’y a jamais de garantie, mais lorsqu’on fait des prêts, on s’assure de prêter à des gens en bonne situation financière. On vise un ratio cours-valeur faible, de l’ordre de moins de 70 %. »

Selon le responsable, ce nouveau produit s’adresse surtout à une clientèle institutionnelle, par exemple des caisses de retraite et des fondations. « Mais d’autres clients qui ont quelques millions à placer pourraient aussi investir dans cette stratégie, qui comptera pour environ 5 % à 15 % de leur portefeuille », explique-t-il.

« Les placements hypothécaires s’inscrivent dans la suite logique des activités d’investissement actuelles de Fiera Immobilier. Les prêts hypothécaires commerciaux sont de plus en plus recherchés au Canada dans le cadre d’une stratégie de diversification des placements à revenu fixe. Or, le Fonds permettra aux investisseurs d’accéder à ces placements habituellement négociés par des sociétés d’investissement privées », souligne Peter Cuthbert, président de Fiera Immobilier.