Photo : Ion Chiosea / 123RF

Aux États-Unis, les cas de fraudes à l’investissement explosent littéralement. C’est le Maine qui se retrouve au premier rang avec une augmentation de 3 800 %. Entre 2019 et 2021, le nombre de victimes est passé de 1 à 39.

D’autres États enregistrent des statistiques aussi inquiétantes, soit le Dakota du Nord (1 300 %), le Wyoming (1 250 %) et l’Oregon (971 %), entre autres.

C’est ce que révèle un récent rapport de BrokerChooser qui a analysé les données du FBI sur les escroqueries et les fraudes liées aux investissements.

DES PERTES DE PLUS EN PLUS ÉLEVÉES

Pour ce qui est du nombre de victimes, c’est la Californie qui arrive au premier rang avec un total de 3 153 cas, en hausse de 688 % comparativement à 2019 alors que 400 cas de fraudes ont été rapportés.

Le Texas arrive au deuxième rang avec 1 316 victimes suivi de près par la Floride avec 1 308.

C’est toutefois en Oklahoma où les victimes perdent le plus d’argent avec une moyenne de 214 639 $. Au total, les fraudeurs ont réussi à soutirer plus de 21 millions de dollars à leurs victimes.

Pour les investisseurs du Vermont, les pertes moyennes s’élèvent à 206 722 $, pour un total de plus 4,7 millions de dollars (M$), et ceux du Dakota du Nord, 155 675 $ (2,1 M$ au total).

ROYAUME-UNI ET AUSTRALIE

Cela dit, il n’y a pas qu’aux États-Unis où le nombre de fraudes monte en flèche. BrookerChooser s’est aussi penché sur la situation au Royaume-Uni et en Australie.

Au Royaume-Uni, entre avril 2020 et mars 2021, il y a eu 1 715 cas d’escroqueries en matière d’investissement, selon les statistiques de la Financial Conduct Authority (FCA) qui est l’organisme de réglementation des services financiers chargé de protéger les investisseurs.

Ceux qui investissent dans les cryptomonnaies sont les plus susceptibles d’être victimes des fraudeurs. En un an, les cryptomonnaies ont représenté le quart des cas de fraude rapportés sur le site ScamSmart. Les opérations de change (13,4 %) et les transferts de régime de pension (11,9 %) sont aussi dans leur mire.

Les fraudes en ligne sont le moyen privilégié des esprits malfaisants alors qu’elles représentent 26,5 % des incidents.

Comme on peut s’y attendre, c’est dans la grande région de Londres que les cas sont les plus nombreux, soit plus de 73 000 en 2021.

L’Australie n’est malheureusement pas en reste. Les victimes sont plus nombreuses dans la Nouvelle-Galles du Sud, soit 2 870 en 2021. Victoria arrive au deuxième rang avec 2 056 victimes, tandis que le Queensland arrive au troisième rang avec 1 532 victimes.

Entre 2019 et 2021, le territoire de la capitale australienne, Canberra, a déploré une augmentation de plus de 153 % du nombre de victimes de fraude à l’investissement, qui est passé de 118 à 299 par année. Les investisseurs ont perdu en moyenne 10 442 $ l’an dernier, comparativement à 3 137 $ deux ans plus tôt, ce qui représente une augmentation de 233 %.

Cette augmentation dépasse de loin tout autre État ou territoire, Victoria se classant au deuxième rang enregistrant une augmentation de 108 %.