Le Tribunal administratif des marchés financiers (TMF) vient de prendre une série de mesures à l’encontre de Gabriel Zukiwski-Lawson et de 9261-3801 Québec, a annoncé lundi l’Autorité des marchés financiers.

Rendue à Montréal le 19 septembre, cette décision fait suite à une demande déposée par l’AMF en décembre 2017. Elle inclut plusieurs dispositions qui interdisent notamment à l’intimé et à la compagnie dont il est actionnaire et président, faisant aussi affaire sous le nom de Nutrition Liquide, d’effectuer, directement ou indirectement, une opération sur valeurs sur toute forme d’investissement visée par la Loi sur les valeurs mobilières (LVM).

De plus, le TMF a ordonné à Gabriel Zukiwski-Lawson de retirer tout écrit ou contenu publié ou diffusé, directement ou indirectement par Internet ou autrement, qui constitue de l’activité de courtier ou du placement de valeurs au sens de la LVM.

« PROMESSES DE RENDEMENTS FARAMINEUX »

Selon la preuve présentée par l’Autorité, ce dernier aurait fait diffuser sur le site web d’annonces classées www.kijiji.com, en août 2016, plusieurs annonces dans lesquelles il sollicitait des investissements dans le capital de 9261-3801 Québec. De plus, il aurait mis en ligne le site www.fortefinancial.org dans l’objectif d’hameçonner des investisseurs potentiels par le biais d’informations fausses et trompeuses.

À cet égard, le Tribunal a souligné en particulier « des fausses promesses de rendements faramineux et sans aucun risque pour les placements sollicités », « une fausse assurance de garantie à l’égard de ces placements », « l’inexistence pure et simple de Forte Financial à titre de personne morale distincte », « une fausse liste d’entreprises clientes » ainsi que « l’inexistence d’un bureau de Forte Financial dans un immeuble prestigieux du centre-ville de Montréal », contrairement aux allégations de l’intimé.

Le TMF a par ailleurs mis de l’avant le fait que la preuve avait révélé que Gabriel Zukiwski-Lawson avait affirmé par écrit à un enquêteur de l’Autorité, qui utilisait l’identité fictive d’un investisseur potentiel, que cinq personnes avaient déjà investi entre 5 000 et 50 000 dollars chacune dans Forte Financial et que le rendement de leur placement était garanti quelles que soient les circonstances.

« RISQUE À RÉPÉTITION POUR LES ÉPARGNANTS »

Enfin, souligne l’AMF, ni Gabriel Zukiwski-Lawson ni 9261-3801 Québec n’ont jamais été inscrits auprès d’elle à quelque titre que ce soit, n’ont pas établi de prospectus soumis à son visa et n’ont pas non plus bénéficié d’une dispense.

Mentionnant « le risque important que les intimés ont fait courir à répétition aux épargnants en les incitant, notamment par des annonces sur kijiji et l’affichage d’informations fausses et trompeuses sur le site Internet www.fortefinancial.org, à investir dans le capital d’une personne morale non-inscrite », le TMF a infligé une pénalité administrative de 11 000 dollars à Gabriel Zukiwski-Lawson, en plus de lui imposer l’arrêt immédiat de ses activités, à lui et à sa compagnie.