Pirate informatique tapant sur un clavier d'ordinateur.
Photo : scyther5 / 123RF

Après Desjardins et Capital One, c’est au tour d’Industrielle Alliance d’être victime d’une intrusion informatique qui menace les données personnelles de près de 3 000 de ses clients, révèle un récent article de Radio-Canada.

Selon la lettre envoyée par l’institution aux 2 864 clients touchés à la fin du mois d’août, leurs données personnelles sont potentiellement compromises, à la suite d’une intrusion informatique survenue au cours de l’été.

Les informations touchées sont principalement le nom et les produits détenus par les clients. Toutefois, dans certains cas, les numéros d’assurance sociale, les dates de naissance et les coordonnées bancaires ont potentiellement été également compromis.

Selon Industrielle Alliance, une opération d’hameçonnage pourrait être la cause de cette intrusion informatique. Trois représentants du réseau de vente ont été victimes d’une telle manœuvre entre juin et juillet 2019. Les trois cas ne sont pas liés, mais à chaque fois, un pirate a pris le contrôle de la boîte courriel de l’employé, ce qui aurait pu lui permettre de mettre la main sur des informations personnelles concernant des clients.

INDUSTRIELLE ALLIANCE SE TOURNE VERS EQUIFAX

Dans sa lettre, Industrielle Alliance précise que la situation est prise au sérieux et que « des mesures additionnelles ont été rapidement mises en place pour renforcer la protection des renseignements personnels ».

Afin de protéger les victimes de cette fuite, l’institution, qui précise que pour le moment rien n’indique que les données aient été utilisées à des fins malveillantes, a suivi l’exemple de Desjardins quelques mois plus tôt et a offert aux victimes un abonnement de cinq ans aux services d’Equifax.

En plus des services d’Equifax, Industrielle Alliance a également mis en place un service à la clientèle pour répondre aux questions des clients. Le groupe financier a aussi signalé l’événement à l’Autorité des marchés financiers et à la Commission d’accès à l’information.