Photo : racorn / 123RF

Afin de mieux répondre aux besoins des Canadiens, « qui se disent stressés par leurs finances », l’organisme ABC Alpha pour la vie Canada rappelle qu’il a mis sur pied un programme gratuit de gestion financière.

Baptisé Question d’argent et conçu en partenariat avec le Groupe Financier Banque TD, celui-ci se compose d’ateliers et d’outils destinés à « encourager » les citoyens à « prendre le contrôle de leurs finances » et à « réduire leur stress financier », spécialement en novembre, qui sera le Mois de la littératie financière. Il inclut aussi des versions adaptées aux nouveaux arrivants, aux Autochtones et aux étudiants de niveau postsecondaire, de même que du contenu en anglais, en arabe et en chinois simplifié.

Un récent sondage national réalisé par Léger pour le compte du Financial Planning Standards Council indique en effet que la principale inquiétude de 42 % des répondants concerne le risque de manquer un jour d’argent pour assurer leur subsistance. De même, une enquête de Willis Towers Watson montre que plus d’un travailleur sur deux (53 %) au pays se fait du souci pour son avenir financier.

PRENDRE DES DÉCISIONS ÉCLAIRÉES

Or, rappelle ABC Alpha pour la vie Canada, « le stress financier et la capacité à gérer efficacement ses finances peuvent engendrer des problèmes de santé, mais aussi des ennuis professionnels, en plus d’avoir des conséquences sur les relations personnelles d’une personne ». D’où l’intérêt d’un programme tel que Question d’argent, qui a pour vocation d’aider les consommateurs à s’occuper de leurs finances et à leur permettre d’arriver à « prendre des décisions éclairées en matière de dépenses et d’épargne ».

« Notre objectif est d’aider les Canadiens à prendre de l’assurance et à accroître leur littératie afin de pouvoir se réaliser pleinement au travail, dans la collectivité et à la maison. Au cours du Mois de la littératie financière, nous mettrons l’accent sur notre programme Question d’argent. Toutefois, nos ateliers sur les finances sont populaires toute l’année. Qu’il soit question d’épargner en vue de l’achat d’une maison, de financer les études de ses enfants, d’améliorer sa cote de crédit ou de planifier sa retraite, il est crucial de posséder les compétences et l’assurance requises pour s’orienter dans le monde financier en se soumettant au moins de stress possible », commente Mack Rogers, directeur administratif d’ABC Alpha pour la vie Canada.

Si l’on en croit les données fournies par l’OSBL, les Canadiens semblent d’ailleurs apprécier l’idée d’améliorer leur littératie financière puisque, depuis le lancement de Question d’argent en 2011, plus de 1 530 ateliers ont été offerts d’un océan à l’autre, et ce, pour un auditoire cumulé de plus de 23 600 personnes. En outre, souligne l’organisme, « nombreux sont ceux et celles qui ont profité de l’occasion d’apprendre à leur propre rythme dans le confort de leur maison en utilisant la plateforme d’apprentissage autonome en ligne online.abcmoneymatters.ca, lancée l’an dernier.