Femme étudiant une palette de couleurs
Photo : Prostock-Studio / iStock

La Banque Scotia s’est récemment associée à Shopify, Google Canada, LinkedIn, Facebook et HubSpot, et a lancé un portail numérique afin d’aider les femmes entrepreneures dans cette période complexe.

Cette initiative prend racine dans le programme « L’initiative Femmes » de la Banque Scotia que l’institution a lancé en 2018. Pour fêter les deux ans du programme, en plus de lancer un portail numérique, Banque Scotia en a également étendu la portée auprès des clientes de Gestion de patrimoine Scotia. Ainsi, davantage de clientes pourront bénéficier d’une nouvelle approche globale en matière de conseils financiers.

« Nous sommes conscients que les femmes ont des besoins particuliers en matière de gestion de patrimoine, affirme Erin Griffiths, première vice-présidente, Solutions pour la clientèle et Placement direct à Gestion de patrimoine mondiale de la Banque Scotia. La grande majorité des femmes investisseuses veulent en savoir plus sur les placements et considèrent que les conseils d’un professionnel peuvent leur être utiles lors des grands événements de vie, et pourtant, seulement 22 % d’entre elles [d’après PMG Intelligence] ont un plan financier formel préparé par un professionnel. Avec l’aide de notre comité consultatif et de consultants experts, nous bâtissons l’offre globale de Gestion de patrimoine Scotia pour transformer la façon dont nous servons nos clientes et les aider à prendre en charge leur avenir financier. »

LE PROGRAMME INITIATIVE FEMMES

L’initiative Femmes a été lancée en décembre 2018 et s’était engagée à soutenir les entreprises dirigées par des femmes en offrant accès à du capital, du mentorat et de la formation. L’année suivante le programme a été étendu aux clientes des Services bancaires et marchés mondiaux de la Banque Scotia, puis finalement aux clientes de Gestion de patrimoine Scotia.

« Lors de sa création, L’initiative Femmes de la Banque Scotia s’est donnée pour mission de soutenir les entreprises canadiennes dirigées ou détenues par des femmes, a indiqué Gillian Riley, présidente et chef de la direction de Tangerine, et responsable du programme. Dans le cadre de cette mission, nous nous sommes entretenues avec des femmes entrepreneures, nous avons mené des recherches et nous avons recueilli des données afin de répondre plus précisément aux besoins des dirigeantes et des propriétaires d’entreprise. Lorsque la pandémie a frappé, nous savions que nous devions nous adapter et nous avons créé un portail numérique pour les aider à se transformer et à prospérer durant cette période difficile. »

Le portail propose des articles, témoignages et formations pour aider les femmes entrepreneures à croître et favoriser le réseautage en ligne.