Jeunes adultes effectuant un virement Interac.
Photo : MStudioImages / iStock

La Chambre de la sécurité financière (CSF) a encore misé sur l’humoriste Mehdi Bousaidan pour animer les trois nouvelles capsules de la série « Anatomie des finances personnelles ». L’organisme espère ainsi toucher un public plus jeune.

Pour interpeller davantage les jeunes consommateurs, la CSF a également créé une page pour eux sur son site Internet. La première capsule traitant des robots « conseillers » est déjà disponible sur la plateforme. D’une durée de près de deux minutes, les trois capsules se retrouveront sur cette page, mais seront également diffusées sur les médias sociaux.

Les deux autres capsules traiteront des émotions en finance et de comment les conseillers doivent bien évaluer la tolérance aux risques de leur client pour les guider et de la sécurité de l’information, qui se penche sur l’obligation déontologique des conseillers de protéger les renseignements personnels de leurs clients et comment ils se sont adaptés avec l’évolution des technologies pour répondre à cette obligation.

« Même s’ils sont beaucoup plus informés, c’est pour leur protection que tous les consommateurs, incluant les millénariaux qui ont des préférences et des besoins différents, ont tout avantage à être conseillés par des professionnels pour leur avenir financier », a commenté Me Marie Elaine Farley.

Conçues par la CSF, les capsules ont été produites par Neovox Médias et réalisées par Mike Redmond.

Profitant de ce lancement, la CSF a rediffusé les deux premières capsules de sa série « Anatomie des finances personnelles », qui répondent respectivement aux questions : « Comment préparer sa première rencontre avec un professionnel des services financiers? » et « Est-ce que j’ai les moyens de m’offrir les services d’un conseiller? ».