Photo : 123rf

La situation actuelle force toute la population à repenser les modes de vie adoptés et connus depuis toujours. Parmi les méthodes à repenser, une des plus essentielles est comment préserver ses revenus et garder un niveau de santé financière acceptable en temps de crise.

Les couvertures et assurances sont diverses, mais il faut en premier vérifier si on y a droit. Certaines personnes ayant accès à un régime d’assurances collectives pourront compter sur l’assurance invalidité temporaire. Celles qui n’en ont pas pourront avoir accès plus rapidement à l’assurance-emploi gouvernementale, ont annoncé les gouvernements québécois et fédéral.

Le gouvernement fédéral a d’ailleurs mis en ligne une page d’information sur les mesures spéciales et sur ce qu’il est primordial de savoir pendant cette période particulière.

Les autorités confirment sur cette page que des modifications ont été apportées au programme d’assurance-emploi pour les personnes en quarantaine, mais aussi celles qui se placent en isolement volontaire.

Les banques ont aussi revu leurs politiques afin de permettre plus de flexibilité pour les personnes en difficultés. Afin de préserver un niveau de liquidité vital, les clients de banques pourront suspendre leurs paiements et remboursements à leurs institutions financières. Il faut pour cela consulter l’institution avec laquelle ils font affaire afin de s’assurer des mesures mises en place.

Aussi, le gouvernement conseille aux citoyens de bien prévoir leurs dépenses. « Pendant cette période d’incertitude, essayez d’éviter autant que possible de vous endetter davantage, peut-on lire sur le site. Les recherches démontrent que ceux qui recourent souvent au crédit pour couvrir leurs dépenses quotidiennes parce qu’ils n’ont plus d’argent ont un niveau de bien-être financier inférieur à celui des autres. Si vous devez emprunter, assurez-vous de bien connaître le coût des différents produits de crédit avant de prendre une décision. Empruntez uniquement l’argent dont vous avez besoin. »

Il est aussi très important d’établir un budget qui prend en compte les revenus et les dépenses de chacun, et d’étaler ce budget sur des semaines, voire des mois, afin de parer à toutes les éventualités. Dans ce budget, il faut prévoir un fonds d’urgence, qui ne servirait pas aux besoins quotidiens, mais plutôt à des évènements exceptionnels.

« Un fonds d’urgence est une somme d’argent que l’on met de côté pour faire face aux imprévus. Règle générale, on recommande d’épargner l’équivalent de 3 à 6 mois de vos dépenses habituelles », précise le site gouvernemental.

Enfin, il faut s’assurer d’avoir toutes les données permettant d’accéder aux comptes bancaires, gouvernementaux ou autres, en cas de fermeture des institutions.