Photo : Branislav Nenin / 123RF

Offrir des plans financiers plus simples à comprendre et s’occuper de clients qui n’ont pas assez d’actif pouvant être investi sans perdre de l’argent serait maintenant possible grâce à MoneyGaps, un nouvel outil créé pour les conseillers.

Cette plateforme web est conçue justement pour ça, selon le fondateur de la société, Preet Banerjee.  « Cela permet [aux conseillers] d’accepter des clients qu’ils refusaient autrement », a-t-il déclaré lors d’une entrevue avec Advisor’s Edge.

Ancien conseiller reconverti maintenant en consultant en gestion de patrimoine, Preet Banerjee s’est rendu compte que les plans financiers détaillés prenaient énormément de temps à dresser alors que souvent les clients ne les lisent pas. Le doctorant en administration des affaires a donc décidé d’agir.

« MoneyGaps met l’accent sur la simplicité. Essentiellement, ce que nous faisons, c’est construire un bulletin financier pour les clients », explique-t-il.

La fiche de rendement est générée par une fonction de la plate-forme nommée « bread and butter », puis une « analyse des lacunes » est fournie au client en fonction de son rendement dans huit catégories financières :

  • analyse des dettes
  • fonds d’urgence
  • assurance invalidité
  • planification successorale
  • assurance-vie
  • planification de la retraite
  • planification des études
  • trésorerie

Le client répond à un questionnaire pour chaque catégorie et MoneyGaps lui attribue ensuite une note globale. Les conseillers peuvent générer un rapport en format PDF pour leur client, en un seul clic.

Les conseillers peuvent également utiliser MoneyGaps pour fournir des recommandations aux clients en fonction de chaque analyse d’écart. La plateforme génère ses propres recommandations, comme la création d’un budget mensuel pour un client très endetté, mais les conseillers peuvent également faire des recommandations personnalisées. Par la suite, MoneyGaps génère automatiquement une lettre expliquant les raisons de la note attribuée, ainsi que la recommandation du conseiller et la décision du client.

« Le conseiller imprime ce document, le fait signer par le client et en conserve une copie dans ses dossiers. Non seulement c’est bon du point de vue de la conformité, mais c’est bon pour les clients de réfléchir aux décisions qu’ils prennent », affirme Preet Banerjee.

MoneyGaps offre également d’autres options, telles que la possibilité pour les conseillers d’ajouter les courriels d’un maximum de cinq tiers professionnels à la plateforme afin de faciliter les références. Il comporte aussi une fonction de prospection qui permet aux conseillers de partager une adresse URL personnalisée pour que les clients éventuels puissent répondre à un bref « sondage instantané sur les finances » afin d’obtenir une évaluation globale de leurs finances.

La plateforme peut également rappeler aux conseillers de faire un suivi auprès des clients au sujet des recommandations et elle les avertit même lorsque des étapes importantes pour les clients approchent.

Actuellement, environ 160 personnes utilisent cette plate-forme. Il s’agit essentiellement de conseillers financiers indépendants qui ont la possibilité de choisir les programmes qu’ils utilisent pour servir leurs clients.

« Certains de ces conseillers [utilisent MoneyGaps] parce qu’ils ont remarqué que nombre de gens gagnent beaucoup d’argent, mais n’ont pas d’actif investissable, déclare Preet Banerjee. MoneyGaps permet à ces conseillers de générer des revenus pour leur pratique tout en établissant une relation avec des clients qui seront un jour prêts à faire fructifier leur patrimoine. »

MoneyGaps coûte 390 $ par année pour le volet standard ou 590 $ pour les profils premium. Pour le moment, ce site n’est offert qu’en anglais seulement.