La situation financière des caisses de retraite selon l’approche de solvabilité s’est détériorée au cours du dernier trimestre, selon l’Univers de performance des fonds communs des gestionnaires de Morneau Shepell.

Cette situation est en bonne partie attribuable à la baisse des taux d’intérêt survenue dans les deux premiers mois du trimestre, affirme la société dans un communiqué.

Le passif de solvabilité d’un régime moyen a augmenté de 6,2 %, alors que le rendement médian des gestionnaires de fonds communs diversifiés n’a été que de 0,7 % avant frais de gestion.

« Au cours du deuxième trimestre, le marché boursier canadien a perdu 1,6 %, tandis que les marchés boursiers mondiaux ont obtenu des rendements positifs », mentionne dans le même communiqué Jean Bergeron, associé et responsable du Groupe de services-conseils en gestion d’actif et des risques de Morneau Shepell.

L’IMPACT DU HUARD

L’appréciation du dollar canadien par rapport à plusieurs devises étrangères a eu des répercussions négatives sur les investisseurs canadiens, poursuit-il, alors que les actions des pays émergents ont obtenu les rendements les plus élevés pour un deuxième trimestre de suite

« Suivant la baisse des taux obligataires au cours des deux premiers mois du trimestre, les obligations canadiennes ont également réalisé des rendements positifs », ajoute M. Bergeron.

Le gestionnaire obligataire médian a obtenu un rendement de 1,1 % au cours du trimestre.

L’Univers de performance des fonds communs des gestionnaires de caisses de retraite regroupe environ 324 fonds communs gérés par près de 50 sociétés de gestion de placements. Les fonds communs des entreprises participantes représentent une valeur marchande de plus de 262 milliards de dollars.

La rédaction vous recommande :