Photo : skycinema / 123RF

Le cabinet d’avocats Juriseo met en demeure la Caisse Desjardins de Terrebonne et la Caisse Desjardins Thérèse-de-Blainville parce qu’un chèque a été déposé à tort.

Un client de Juriseo avait déposé un chèque de 21 759,80$ sur le compte du cabinet d’avocats de Terrebonne, au comptoir d’une caisse populaire. Or, le chèque avait été émis par Produits Zinda et il était destiné à Kruger : il n’y a avait aucune raison pour que ce chèque finisse sur le compte du cabinet d’avocats.

Un mois plus tard, Desjardins s’est aperçu du problème. L’institution financière a alors retiré le montant du chèque du compte de Juriseo… sans prévenir le cabinet d’avocats.

Mais entre-temps, Juriseo avait utilisé cet argent pour payer un tiers, sans se douter du problème, rapporte Le Journal de Montréal.

ACTE CRIMINEL?

Juriseo s’est alors retrouvé avec un compte déficitaire. Le cabinet d’avocats a mis en demeure Desjardins en lui reprochant de ne pas avoir effectué les vérifications nécessaires quand le chèque a été déposé à tort sur son compte. Juriseo envisage même que l’employé de Desjardins qui a approuvé le dépôt du chèque ait pu commettre un acte criminel intentionnel.

Dans la mise en demeure, le cabinet relie ces faits avec d’autres affaires touchant au Mouvement. Cela « fait écho aux récents déboires de Desjardins concernant l’absence de mesures de sécurité adéquates quant aux actes commis par ses employés », écrit Juriseo dans le document.

Le cabinet d’avocats réclame 25 762,30 $ relativement à ses frais de mises en demeure et ses frais d’avocats. Il a aussi déposé une plainte auprès du Service de police de Terrebonne.