Photo : Tatiana Shepeleva / 123RF

Les derniers mois ont vu une augmentation du nombre d’investisseurs utilisant les services de planification financière de robots-conseillers, rapporte une récente publication de APN News.  Les pionniers dans cette industrie, Wealthfront et Betterment, ont tous deux confirmé que mars était l’un des mois les plus forts pour la croissance des comptes, prouvant que l’industrie mondiale des robots-conseillers a réussi à maintenir une hausse régulière, malgré la volatilité causée par la COVID-19.

Selon les données recueillies par BuyShares, l’industrie mondiale des robots-conseillers devrait atteindre une valeur de 987,4 milliards de dollars en 2020, en hausse de 19,3 % par rapport à l’année précédente. La forte tendance à la hausse devrait se poursuivre au cours des années suivantes, la valeur de marché augmentant de 26 % pour atteindre 2,4 billions de dollars d’ici 2024.

UNE AUGMENTATION DE 230 % EN 3 ANS

Les robots-conseillers sont des plateformes en ligne qui utilisent des algorithmes complexes pour créer des portefeuilles d’investissement basés sur les informations fournies par le client lors de la création d’un compte. En raison de leurs frais peu élevés, de leur petit solde d’ouverture et de leur facilité d’utilisation, ils constituent une excellente option pour les investisseurs débutants.

En 2017, les actifs sous gestion dans le secteur des robots-conseillers s’élevaient à 297,7 milliards de dollars. Au cours des deux années suivantes, ce chiffre est passé à 827,4 milliards de dollars. Les statistiques indiquent que le volume du marché a augmenté de 230 % au cours des trois dernières années.

L’actif moyen sous gestion par utilisateur dans le segment des robots-conseillers s’élève à 4 398 $ en 2020. Ce chiffre devrait atteindre 5 700 $ au cours des quatre prochaines années.

436,3 MILLIONS D’UTILISATEURS D’ICI 2024

Les comptes automatisés sont généralement moins chers, car ils utilisent des algorithmes informatiques au lieu de gestionnaires. C’est pourquoi ils ont été particulièrement attrayants pour les jeunes investisseurs qui cherchent à accroître leur épargne.

En 2017, il y avait 42,7 millions d’utilisateurs avec des actifs gérés par des robots-conseillers. Au cours des trois dernières années, ce nombre a grimpé à plus de 224,5 millions, soit une augmentation de 49,6 % par année. Les données de Statista ont révélé que le nombre d’investisseurs utilisant les services de planification financière de robots-conseillers atteindra 436,3 millions d’ici 2024, soit dix fois plus qu’en 2017.

Géographiquement, les États-Unis représentent la première industrie de robots-conseillers au monde. Celle-ci devrait atteindre une valeur transactionnelle de 682,7 milliards de dollars en 2020. Avec 74,5 milliards de dollars de valeur transactionnelle, la Chine se classe au deuxième rang. Le Japon, le Royaume-Uni et l’Italie suivent avec 30,3 milliards de dollars, 18,2 milliards de dollars et 15,2 milliards de dollars, respectivement.