Photo : Daniil Peshkov / 123RF

La technologie est devenue un élément clé pour l’avenir des entreprises et du secteur de la gestion de patrimoine affirme une très grande majorité (93 %) des conseillers. C’est ce qui ressort de l’enquête technologique 2021 de Financial Planning qui vient d’être publiée.

Plutôt qu’un classement des fournisseurs de technologies, cette enquête examine plutôt les tendances qui façonnent le secteur de la gestion de patrimoine en explorant l’impact et le rôle de la technologie sur l’avenir de la pratique : comment les entreprises l’utilisent et quelles sont leurs prévisions d’investissement technologique.

Selon les deux tiers des conseillers, la technologie est essentielle pour servir plus de clients et stimuler la croissance. Ils sont d’avis que cette dernière modifiera considérablement les pratiques de conseil à l’avenir. Ces attitudes restent assez constantes dans les cabinets de petite, moyenne et grande taille.

Près de la moitié (49 %) des répondants pensent que la technologie a permis de renforcer la relation avec les clients. Ils sont aussi 38 % à soutenir qu’elle encourage les investisseurs à s’engager plus fortement envers leur plan financier.

Toutefois, à la suite de la pandémie, des entreprises constatent qu’elles ont besoin de combler des lacunes technologiques, notamment en matière de sécurité et d’amélioration des équipements pour le travail à distance. Les avis divergent toutefois sur les outils de nouvelle génération, tels que l’intelligence artificielle, l’analyse prédictive, les robots conseillers, etc., qui auront le plus d’impact à l’avenir.

Une majorité (73 %) de firmes prévoit investir moins de 500 000 $ pour améliorer leur parc technologique. Seulement 10 % ont un budget de 1 million de dollars ou plus.

Pour cette étude, Financial Planning a mené un sondage en ligne en mai dernier auprès de 351 conseillers.